Créer des cartes de voeux DIY

Vous cherchez peut être des idées pour occuper les enfants en période hivernale, à l’approche des fêtes.

Chez vous, je ne sais pas, mais ici, le mini-kid est friand des activités de Noël, plus encore qu’en d’autres périodes de l’année.

Cette année, une des cartes à gratter de  son calendrier de l’Avent, va lui proposer de faire des cartes de voeux.

Pourquoi faire des cartes de voeux ?

D’abord pour les enfants, fabriquer des objets ou simplement ramasser quelque chose est important pour eux. Quand on achète ils dépendent de nous alors qu’en s’investissant, ils sont acteurs du cadeau (peu importe son importance, sa valeur, son utilité).

Pour les adultes, c’est un peu la même chose, c’est l’implication de la carte de voeux qui fait qu’elle prend tout son sens. A l’heure où l’on se souhaite une bonne année par sms (souvent envoyé à toute une liste) ou par mail, parce que c’est rapide, on peut se poser de plus en plus la question de la sincérité des voeux. Je préfère moins mais mieux, pas toujours une carte mais au moins un message ou un appel personnel.

La carte, me direz-vous, soit on l’achète et cela coûte cher (surtout si on multiplie les destinataires), soit il faut du temps pour la réaliser.

Fabriquer une carte de voeux

Pour faire un atelier carte de voeux, il faut prendre le temps. Pour ma part, c’est ce que j’aime le plus en cette période, prendre du temps avec mon mini-kid, c’est  pour moi la principale valeur des fêtes de fin d’année, prendre du temps pour ceux qu’on aime.

Il faut ensuite un peu de matériel mais pas forcément des choses compliquées ou chères.

On peut très bien fabriquer une carte avec de la récupération (brindille de bois, ruban récupéré un, bouton de couture, rondin de bois ou de bouchon,  bouts de papier)

Si on achète du matériel, on peut prévoir des papiers de couleurs, de la peinture, et surtout des paillettes (oui y’en a partout dans la maison, mais les enfants adooooorent les paillettes, et puis c’est rigolo devoir que son homme a participé et brille de milles feux ! :D)

carte de voeux sapin
Carte en brindilles de bois du blog 
Séverine Peugniez Créations

Ensuite, il n’y a pas vraiment de ligne directive, soit on laisse l’imaginaire et la créativité des enfants prendre le dessus, soit on peut diriger la création pour en profiter pour leur apprendre des techniques(carte pop up par exemple). L’essentiel est bien entendu le moment de partage. Le gros avantage de ce genre d’activité pour les enfants est également de travailler la motricité fine et les différentes textures et matières qu’il peuvent découvrir. Pour ce dernier point, n’hésitez pas à déborder d’imagination sur les matérieux (papier verre découpé en forme de sapin pour une texture rugueuse, carte à gratter pour qu’ils dessinent leurs cartes de voeux, bouchon à coller pour une carte en relief, peinture aux doigts…)

Si bien sûr, l’atelier Carte de voeux est effectué par des adultes, attention à la créativité trop abstraite, vos réceptionnaires risquent d’être moins indulgents qu’envers les enfants.

Et pourquoi pas une carte de voeux numérique faite par ses propres moyens ?

Le mail ou la carte de voeux numérique, c’est devenu un incontournable et on trouve une multitude de sites qui en proposent. Le point négatif par rapport à la fabrication d’une carte de voeux, c’est qu’on perd sa touche personnelle.

Mais, on peut très bien faire sa carte sur un logiciel ou si c’est trop compliqué, on peut utiliser un site comme Canva. L’avantage est que l’on peut créer sa carte de voeux de A à Z, il est possible de se servir d’illustrations ou photos existantes tout en ajoutant ses propres photos, textes ou créations. Il est même possible de laisser une part de la création à terminer manuellement par les enfants, partie à colorier, ajouter des autocollants, un dessin…

carte de voeux à colorier
Carte à colorier réalisée sur Canva

On peut également créer la carte numérique avec un enfant, cela peut être une première approche de l’ordinateur assez intéressante dans le sens où l’enfant prend conscience de l’utilité de la machine et pas uniquement du côté jeu. S’il sait écrire ou au moins reconnaître les lettres, il peut aussi écrire des messages.

Je trouve que le numérique DIY a du bon, le rendu est en général bon et assez professionnel, et la touche personnelle est au rendez vous.

Numérique ou manuel ?

Au final, je dirais peu importe, tant que l’on accompagne la création. Bien entendu pour les plus petits le numérique n’est pas idéal (saut carte à compléter ou colorier ensuite manuellement). Mais pour les enfants un peu plus grand, il peut être un très bon support pour développer certaines de leurs idées. La carte idéale est peut être un savant mélange du fait par numérique et fait main !

Tagués avec : , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.